Vous êtes ici : Accueil > Discipline par discipline ... > SVT > Résoudre un problème en SVT
Par : Mme Blanc
Publié : 1er septembre 2016

Résoudre un problème en SVT

L’un de nos objectifs en SVT, au delà de l’acquisition de savoir-faire et de connaissances, est la maitrise du raisonnement scientifique. Celui-ci peut certes prendre de nombreuses voies, mais nous nous en tenons le plus souvent au très classique hypothèse - vérification - conclusion.

Ce type de raisonnement est souvent difficile à maitriser pour les élèves, il n’est pourtant que la formalisation d’une logique que nous adoptons tous plus ou moins consciemment pour résoudre un certain nombre de problèmes de la vie courante !


Pour le comprendre, et en forçant un peu le trait certes, prenons un exemple complètement en dehors de la svt : je me réveille le matin et veux savoir comment m’habiller. Mon "problème" est "va-t-il faire chaud aujourd’hui ?"

Sachant qu’hier il a fait très beau, je peux faire l’hypothèse qu’il en sera de même aujourd’hui... Il n’en reste pas moins que si je ne veux pas de surprise désagréable, il vaudrait mieux que je vérifie. Pour cela, il me suffira de me connecter à internet et de regarder la météo :

Et je pourrais alors conclure : "J’avais tort, mon hypothèse était complètement fausse :( " ... Ce qui m’évitera une déconvenue et me permettra de choisir les vêtements conformes au temps annoncé : d’où l’utilité de toujours vérifier ses hypothèses, en sciences comme dans la vie !


En résumé, pour résoudre un PROBLÈME...


1. En fonction de ce qu’on sait déjà, on réfléchit aux réponses possibles à la question = HYPOTHÈSE(S)



2. VÉRIFICATION : on teste l’hypothèse pour savoir si elle est juste. Cela peut se faire grâce à une simple observation, une expérience…




3. CONCLUSION : on répond à la question posée au départ, en validant ou pas l’hypothèse d’après les observations ou expériences réalisées. On a trois cas possibles :

- l’hypothèse était juste : dans ce cas on peut répondre à la question de départ.
- l’hypothèse était fausse : il faut reprendre au premier point et chercher d’autres réponses possibles.
- on ne sait toujours pas : la méthode choisie pour vérifier n’a pas apporté de réponse satisfaisante … on cherche d’autres moyens de vérifier l’hypothèse.



Terminons par un grand classique en SVT :
vérifier une hypothèse grâce à une expérience.

Exemple : Problème = de quoi les graines ont-elle besoin pour germer ?


1. Réfléchir aux hypothèses possibles : on peut par exemple remarquer que les graines germent le plus souvent au printemps, quand les jours rallongent et que le temps devient plus ensoleillé donc quand il y a plus de lumière. Cette observation nous permet d’élaborer une première hypothèse pour répondre à la question.

HYPOTHÈSE : les graines ont besoin de lumière pour germer.


2. VÉRIFICATION : pour savoir si cette hypothèse est juste, on réalise une expérience -> on place des graines dans de la terre humide, certaines à la lumière et d’autres à l’obscurité, et on attend pour voir si elles germent.

Résultat de l’expérience : quelques jours plus tard, toutes les graines, qu’elles soient à la lumière ou à l’obscurité, ont germé.


3. CONCLUSION : le but est de donner une réponse à la question "de quoi les graines ont-elles besoin pour germer ?" en utilisant les résultats de l’expérience pour valider ou pas l’hypothèse "elles ont besoin de lumière".

-> Conclusion : (l’expérience réalisée montre que) les graines n’ont pas besoin de lumière pour germer, l’hypothèse était fausse.

Remarque : dans cet exemple, on se retrouve dans le cas où l’hypothèse était fausse. On ne sait toujours pas de quoi les graines ont besoin pour germer, il va falloir réfléchir à d’autres hypothèses possibles et les vérifier.

Conclusion = toujours réponse à la question posée au départ !



Deux documents à lire :

utiliser des documents pour résoudre un problème
résoudre un problème en trois étapes