Vous êtes ici : Accueil > Informations générales, administration, vie scolaire ... > Diplômes et attestations > Education à la sécurité routière - ASSR et BSR
Par : Mme Blanc
Publié : 14 février 2009

Education à la sécurité routière - ASSR et BSR

Règlementation applicable en matière de sécurité routière.

En l’absence de permis de conduire, le BSR (Brevet de Sécurité Routière) est obligatoire pour conduire un cyclomoteur à partir de 14 ans, ou une voiturette (quadricycle léger à moteur) à partir de 16 ans. Il comprend obligatoirement une formation théorique et une formation pratique.


Remarques :
- cette obligation s’applique uniquement aux personnes nées à compter du 1er janvier 1988
- depuis le 19 janvier 2013, le BSR est remplacé par le permis AM. Son obtention se fait de la même façon que celle du BSR, mais la formation pratique a évolué pour passer d’une durée de 5 heures à 7 heures.


BSR - formation théorique

Le volet théorique de la formation est dispensé au collège, et il est validé par la délivrance d’une Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) à tous les candidats ayant obtenu au moins 10/20 aux épreuves organisées dans le cadre de la scolarité :
- en classe de 5ème : attestation de premier niveau (ASSR 1)
- en classe de 3ème : attestation de second niveau (ASSR 2).


Plus d’informations sur le site éduscol :
éducation à la sécurité routière au collège
livrets et fiches pédagogiques
ressources pour préparer l’ASSR


BSR - formation pratique

Indispensable pour obtenir le BSR, la formation pratique comprend 7 heures (depuis janvier 2013) de formation en circulation, chacune séparée par un intervalle d’au moins une heure. Contrairement à la formation théorique, elle n’est pas du ressort de l’Éducation nationale : elle est assurée par des formateurs qualifiés, agrées par les préfectures, sur le véhicule fourni par l’organisme de formation ou sur votre véhicule à condition qu’il soit assuré.


L’ASSR 1 suffit pour s’inscrire à la formation pratique du BSR,
l’ASSR 2 est obligatoire pour s’inscrire au permis de conduire.

Attention : l’ASSR 1 ou 2 n’autorisent pas à conduire un véhicule à moteur !